Chirurgie cardiaque

Implantation de stimulateurs cardiaques

Le spectre des traitements de chirurgie cardiaque comprend également l’implantation de stimulateurs cardiaques, de dispositifs de défibrillation et de systèmes de resynchronisation. Ils sont également utilisés chez les jeunes patients qui présentent des anomalies cardiaques congénitales. Chez nous, les stimulateurs cardiaques simple ou double chambre sont implantés lorsque les voies de conduction cardiaque ne peuvent plus générer un signal suffisant pour assurer un pouls normal après une opération du cœur. Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale. Lors de l’intervention, une ou deux électrodes sont introduites jusqu’au ventricule droit par voie endovasculaire (intraveineuse). L’autre extrémité des électrodes est reliée au générateur d’impulsions électriques. Le générateur d’impulsion est implanté de façon cachée sous la peau, au niveau de la clavicule.

Ablation épicardique
Outre l’implantation endovasculaire (intraveineuse) d’un stimulateur cardiaque, il existe également la possibilité de placer les électrodes directement sur le cœur (terme spécialisé: épicardique). Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Des techniques endoscopiques mini-invasives sont employées à cet effet, permettant une courte durée d’opération et un rétablissement postopératoire rapide. Dans notre clinique, l’implantation d’électrodes par technique thoracoscopique vidéo-assistée est notamment proposée aux patients devant recevoir un stimulateur cardiaque triple chambre. Dans le cadre de ce traitement de resynchronisation cardiaque (TRC), le stimulateur cardiaque sert à améliorer la fonction de pompe du cœur chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère.