Chirurgie cardiaque

Cœur artificiel

En raison du manque constant d’organes de donneurs, la liste d’attente des patients candidats à une transplantation ne cesse de s’allonger. Les temps d’attente sont toujours plus longs, ce qui augmente le risque de décéder d’une insuffisance cardiaque avant la transplantation.

Transition jusqu’à la transplantation
En conséquence, des traitements alternatifs par ce que l’on appelle des cœurs artificiels ont été développés. Les cœurs artificiels sont des systèmes de soutien mécanique de la circulation, qui permettent de maintenir en vie les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère et d’améliorer leur état. Ils peuvent être employés pour assurer la transition jusqu’à la transplantation, ou, dans de rares cas, jusqu’au rétablissement du muscle cardiaque. Des efforts sont actuellement déployés afin de pouvoir également utiliser les cœurs artificiels pour des traitements durables. Il existe des systèmes soutenant uniquement le ventricule gauche et des systèmes soutenant les deux ventricules. Les principaux problèmes du traitement avec des cœurs artificiels sont la survenue d’infections ainsi que les complications engendrées par des caillots sanguins, qui peuvent survenir malgré une anticoagulation suffisante. Au sein de notre clinique, nous utilisons aussi bien des systèmes extracorporels que des systèmes se trouvant dans le corps.