Chirurgie cardiaque

Chirurgie du rythme cardiaque

La fibrillation auriculaire est définie en tant que trouble du rythme cardiaque se caractérisant sur le plan clinique par une fréquence cardiaque irrégulière ou un pouls irrégulier. Elle est induite par la conduction d’impulsions électriques chaotiques des oreillettes aux ventricules. La fibrillation auriculaire est tout sauf inoffensive. Le taux de mortalité des patients atteints de fibrillation auriculaire est deux fois plus élevé que chez les sujets du même âge dont le rythme cardiaque est normal. En moyenne, les patients avec fibrillation auriculaire sont cinq à sept fois plus souvent victimes d’un accident vasculaire cérébral. Pour cette raison, tous les patients atteints de fibrillation auriculaire doivent prendre un traitement médicamenteux anticoagulant. Les personnes touchées se plaignent la plupart du temps de symptômes non spécifiques, tels que fatigue, palpitations, tachycardie ou troubles du sommeil. Chez de nombreux patients, la fibrillation auriculaire induit en outre une forte diminution des performances physiques.

Ablation
Les nouveaux développements dans le domaine de l’ablation (sclérose) dans les oreillettes du cœur, que ce soit par chirurgie mini-invasive, par procédures employant un cathéter ou par une combinaison de ces deux approches, permettent de guérir une grande partie des patients atteints de fibrillation auriculaire. De façon générale, les patients qui profitent de l’ablation par cathéter mini-invasive sont principalement des patients atteints de fibrillation auriculaire paroxystique (intermittente) symptomatique. Les patients nécessitant de toute façon une opération cardiaque à ciel ouvert plus importante ne peuvent pas bénéficier de cette approche. Dans ces cas, l’ablation peut être réalisée directement pendant l’opération du cœur. Plus la durée de la fibrillation auriculaire est longue, et donc les modifications structurelles du cœur nombreuses, plus le traitement chirurgical et le traitement combiné (chirurgie-cathéter) seront les traitements les plus à même d’atteindre l’objectif thérapeutique.

Traitement combiné
Seule une équipe interdisciplinaire composée d’électrophysiologistes et de chirurgiens cardiaques est en mesure de proposer au patient le traitement qui est le mieux adapté pour lui: traitement chirurgical, traitement par cathéter ou traitement combiné. A l’Inselspital, chaque patient reçoit un traitement sur mesure grâce à notre grande expérience et à des systèmes de cartographie électrophysiologique 3D ultramodernes. L’Inselspital est pionnier en la matière et il est pour l’instant le seul hôpital de Suisse à proposer un traitement combiné de ce type (chirurgie mini-invasive et technique employant un cathéter).