Chirurgie cardiaque

Chirurgie de la valve mitrale

La valve mitrale est la valve assurant le passage du sang entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche. La valve mitrale se compose d’un anneau fibreux, de deux voiles et de cordages tendineux rattachant ces voiles au muscle cardiaque (myocarde).

Traitement chirurgical
Dans le cadre de la reconstruction de la valve mitrale, la valve est réparée. Il s’agit de la meilleure option chirurgicale pour pratiquement tous les patients présentant une valve perméable (=insuffisance valvulaire mitrale) et pour certains patients présentant une valve rétrécie (=sténose valvulaire mitrale). Différentes techniques sont à la disposition du chirurgien cardiaque pour la réparation des parties atteintes de la valve mitrale (anneau, voiles, cordages tendineux). Par rapport au remplacement de la valve mitrale, la reconstruction de la valve mitrale offre les avantages suivants:

  • meilleur taux de survie à long terme;
  • meilleur maintien de la fonction cardiaque;
  • taux de complications plus faible;
  • médicaments anticoagulants souvent inutiles.

Procédure mini-invasive
Dans le cadre de la chirurgie valvulaire mitrale moderne, la procédure mini-invasive peut également représenter une option pour l’opération de la valve mitrale. L’accès se fait alors par une incision cutanée d’environ 5 cm de long entre les côtes sur la moitié droite de la cage thoracique. L’opération est conduite sous vidéo-endoscopie. Les objectifs de cette procédure sont:

  • diminution des douleurs post-opératoires;
  • perte de sang plus faible;
  • risque d’infection plus faible;
  • réadaptation à la vie quotidienne plus rapide;
  • avantage cosmétique.

Une procédure innovante permet d’introduire la valve prothétique dans le corps via une très petite incision dans l’aine. A l’Inselspital, elle est déjà employée chez des patients sélectionnés qui se prêtent à cette technique.