Chirurgie des anomalies cardiaques congénitales

Communication interauriculaire

Durant la période embryonnaire avant la naissance, il se forme une communication entre l’oreillette gauche et l’oreillette droite du cœur de l’enfant à naître. Après la naissance, cette ouverture se ferme sous l’effet de la respiration du nouveau-né et des rapports de pression modifiés entre le cœur gauche et le cœur droit qui en résultent. Lorsque cette communication persiste, on parle de communication interauriculaire (CIA).

La majorité des communications interauriculaires ne nécessitent pas de correction. Toutefois, si le flux sanguin de l’oreillette gauche vers l’oreillette droite est trop important, ce défaut doit être fermé. En fonction de la forme du défaut et de l’âge de l’enfant, la correction peut s’effectuer soit au moyen de l’implantation d’un dispositif de type ombrelle par cathétérisme cardiaque soit au moyen d’une chirurgie cardiaque.

En cas de chirurgie à cœur ouvert, le recours à une machine cœur-poumon est indispensable. En fonction de la taille du défaut, celui-ci peut être fermé directement ou au moyen d’un patch.

La plupart de ces défauts peuvent être corrigés en créant un accès (incision) au niveau de la paroi thoracique droite, sous le pli axillaire (mini-thoracotomie), ce qui présente des avantages sur le plan esthétique.